Journée internationale contre l'Homophobie et la Transphobie

17/05/2020 

Chaque année, la Journée internationale contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie est célébrée le 17 mai. C'est donc naturellement autour de cette période que se tient habituellement la Belgian Pride, à laquelle la Région de Bruxelles-Capitale participe en proposant au public diverses activités ludiques de sensibilisation. Même si l’édition de cette année a dû être reportée en raison de la situation liée au Covis-19, nous aimerions mettre le sujet en avant.

  

equal.brussels est l’administration régionale qui met en œuvre la politique bruxelloise d'égalité des chances. Elle organise des initiatives visant à garantir l'égalité de traitement pour tou·tes les Bruxellois·es et un environnement de vie et de travail sûr pour tou·tes, y compris les différentes communautés  LGBTQI+ qui composent Bruxelles.

Afin de briser les tabous sur le sujet, equal.brussels s'attache à rendre visibles des modèles positifs et des réalités diverses. Il s'agit d'une étape importante dans la lutte contre la haine et la discrimination à l'égard de ces communautés, tant sur le plan social que professionnel.

Un exemple concret d’action mise en place est la campagne #sharethecolor. Les citoyen·nes sont encouragé·es à se vernir l’ongle du petit doigt en signe de soutien aux communautés LGBTQI+ et à diffuser des photos de leurs ongles colorés avec le hashtag #sharethecolor. Les photos qui se propagent par voie électronique sensibilisent les ami·es et la famille. De cette manière, la solidarité peut s'exprimer même en restant à la maison.

LGBTQI+ et travail

Les personnes LGBTQI+ ne sont pas toujours traitées sur un pied d'égalité sur le marché de l’emploi. Par exemple, des recherches menées par Unia et l'université de Gand sur la discrimination à l'encontre des personnes LGBTQI+ sur le lieu de travail montrent que les hommes homosexuels gagnent souvent moins que les hétérosexuels. Ces différences de revenus indiquent l'existence d'un "plafond rose", une barrière invisible qui empêche les homosexuels d'obtenir des opportunités professionnelle. De plus, le taux de chômage des LGBTQI+ est nettement plus élevé.

Les procédures de sélection dans la Région bruxelloise sont organisées sur la base de critères objectifs tels que l'expérience et le diplôme. L'âge, l'origine, la religion, le contexte culturel, le handicap et l'orientation sexuelle sont des aspects qui font partie de l'expérience identitaire personnelle de chacun·e et n’entrent donc aucunement en ligne de compte dans nos processus.

Vous souhaitez soutenir la communauté  LGBTQI+ et contribuer à la campagne #sharethecolor ? Pour en savoir plus, consultez le site http://sharethecolor.brussels/fr/.